Conseil départemental Alpes de Haute-Provence +33 4 92 30 04 04
Sélectionner une page

Dans le cadre de l’élection législative des 10 et 17 juin prochains, Haute-Provence Info a organisé un débat entre les différents candidats. 7 d’entre eux étaient présents.
Voici les réponses de Gilbert Sauvan

Sur le désenclavement :
« Le développement passe par le désenclavement et l’amélioration de la route et du rail. or, depuis 10 ans, l’État n’a rien fait! Digne, souffre de son enclavement. Si je suis élu, je me battrais de toutes mes forces pour obtenir la réalisation des travaux sur la RN85 pour une route à 2×2 voies entre les Mées et Digne. Nous ferons de ce dossier, une priorité absolue car la situation actuelle pénalise tout le Val de Bléone et l’est du département.
Nous nous emploierons à faire évoluer les infrastructures routières et ferroviaires pour mieux équilibrer notre territoire et le renforcer durablement. La poursuite de l’A51 est un chantier essentiel pour l’ouverture vers le Rhône-Alpes, et nous nous attellerons à soutenir la réouverture de la ligne Digne-St-Auban et poursuivrons la modernisation de la RN85 et RN202 ».

Sur les services publics :
« Les services publics doivent rester des services publics ! Il est hors de question d’externaliser, l’État doit continuer d’assumer leur continuité. Dans le département, 350 emplois ont été supprimés !
Aujourd’hui il y a un vrai souci financier au sein des services de l’État. Cela ne nous empêchera pas de créer 60000 postes dans l’enseignement. Il nous faudra faire des économies par ailleurs. Ici, on ne peut plus diminuer les services publics. Je me battrai pour préserver la proximité entre service et usage dans les départements ruraux comme le nôtre. On peut déjà imaginer assurer le service public par le biais des nouvelles technologies d’information et de communication. Cela évitera à notre territoire de se désertifier. »