Conseil départemental Alpes de Haute-Provence +33 4 92 30 04 04
Sélectionner une page

Au cœur du pacte républicain, les questions de l’aménagement du territoire, de l’urbanisme et du logement occupent une place particulière parce que la question sociale se présente bien souvent en premier lieu comme une question spatiale. Le cadre de vie s’avère générateur d’inégalités nouvelles, la première étant souvent celle de l’accès au logement.

Forte augmentation des prix, pénurie de logements, baisse du pouvoir d’achat des ménages : la crise du logement est devenue une réalité incontournable en France.
Pour rétablir une égalité d’accès au logement, il faut aborder les enjeux économiques, sociaux, écologiques dans une approche globale. La loi pour l’accès au logement et un urbanisme rénové (Alur), définitivement adoptée par le Parlement, est structurée selon trois axes complémentaires, qui marquent la volonté de garantir l’intérêt général : elle est porteuse d’une démarche de régulation, d’une logique de protection et d’une dynamique d’innovation.

La loi Alur est la traduction législative d’une démarche politique de longue haleine. Elle puise son inspiration dans les revendications portées des années durant par la société mobilisée pour que les questions de logement et d’urbanisme soient abordées dans un esprit de justice sociale et ne soient pas abandonnées à la seule logique de dérégulation.

Résumé des mesures
Un besoin de régulation
Une logique de protection
Une dynamique d’innovation
Ce que va changer la loi Alur en Images

loiAlur1

loiAlur2  loiAlur3 loiAlur4 loiAlur5 loiAlur6loiAlur7 loiAlur8 loiAlur9 loiAlur10