Conseil départemental Alpes de Haute-Provence +33 4 92 30 04 04
Sélectionner une page

Lundi 30 avril dans la soirée, l’Assemblée a adopté la proposition de loi relative au devoir de vigilance des sociétés mères et des entreprises donneuses d’ordre présentée par Bruno Le Roux.

Cette proposition de loi du groupe SRC constitue un rendez-vous historique pour notre société et ses acteurs économiques.
Cette loi, à l’initiative du député Dominique Potier, impose aux entreprises et à leurs filiales qui ont plus de 5.000 salariés en France et dont le siège social est en France, ou qui ont plus de 10.000 salariés en France et à l’international, de mettre en oeuvre les moyens nécessaires pour éviter les drames humains et environnementaux. C’est un message adressé à tous les autres pays du monde pour que leurs entreprises prennent conscience de leurs responsabilités.

Non, les drames comme la catastrophe de Bhopal (1984 : 20.000 morts suite à l’explosion d’une usine de pesticides), l’affaire de l’Erika, et, plus récemment, celui du Rana Plaza au Bangladesh (plus de 1.000 morts suite à l’effondrement de plusieurs usines) ne doivent plus exister !

POUR QUE LES DRAMES SOIENT ÉVITÉS
POUR QUE LES DRAMES SOIENT SANCTIONNÉS
LA FRANCE ET SES ENTREPRISES EN SORTENT GRANDIES

Article sur le même sujet :
Devoir de vigilance des sociétés mères et donneuses d’ordre : une avancée majeure vers la responsabilisation