Conseil départemental Alpes de Haute-Provence +33 4 92 30 04 04
Sélectionner une page

Actu 04 : Signature de la convention sur le déploiement de la fibre optique dans 12 communes

Jeudi 3 mars,
Gilbert Sauvan, Président du Conseil départemental,
Bernard Guérin, Préfet,
Christian Estrosi
, Président de la Région Provence Alpes Côte d’azur,
Patricia Granet
, Maire de Digne les Bains, 1ère Vice-présidente du Conseil départemental,
Bernard Jeanmet-Peralta, Maire de Manosque et Président de la Communauté d’agglomération Durance Luberon Verdon et
Patrick Figuères
, Directeur d’Orange pour le Sud Est,
ont signé la convention de programmation et de suivi des déploiements de la fibre optique (FttH).

Cette convention représente une avancée majeure dans le déploiement des infrastructures de communication nécessaires pour maintenir et développer la vitalité et l’attractivité de notre territoire et va permettre à 12 villes des Alpes de Haute-Provence de se voir raccorder à la fibre optique et ainsi de pouvoir bénéficier du très haut débit. Cela ne représente pas moins de 30 % de la population du département. Il s’agit de 11 communes de la Communauté d’agglomération Durance Luberon Verdon et de Digne-les-Bains.

Pour les habitants et les entreprises qui y sont installés ce raccordement signifie un confort de navigation renforcé, plus de fluidité dans les échanges de données, mais aussi l’accès à de nouveaux usages du net dans des domaines aussi importants que l’éducation, la santé ou la démocratie locale.

Sont concernées par ce déploiement les communes de
Allemagne-en-Provence, Brunet, Esparron-de-Verdon, Digne-les-Bains, Gréoux-les-Bains, Manosque, Montagnac-Montpezat, Montfuron, Puimoisson, St-Martin–de-Brômes, Valensole et Vinon-sur-Verdon.
Horizon 2020

Pour garantir l’accès au très haut débit à 70 % de la population à l’horizon 2020, le conseil départemental des Alpes de Haute-Provence s’engage aux côtés de l’État, de la Région et de son voisin des Hautes-Alpes au travers du syndicat mixte ouvert PACA THD, à hauteur de 1,7 million d’€ par an.

Dans un futur proche des pratiques comme le télé-enseignement, les téléconsultations, le télédiagnostic, ou encore les services d’e-administration feront partie du quotidien des bas alpins. L’accès à des programmes audiovisuels à la demande, en ultra haute définition et en 3D, avec une part d’interactivité, est aussi très attendu dans de nombreux foyers. C’est pourquoi il est crucial dès aujourd’hui de mettre en œuvre la montée en débit du département grâce au déploiement de la fibre optique.

Gilbert Sauvan a souligné que cet investissement représentait un effort important pour la collectivité, mais qu’il était indispensable. Internet est utilisé au quotidien par les ménages et les entreprises, dans des secteurs économiques stratégiques pour les Alpes de Haute-Provence. C’est pourquoi le Département s’implique pleinement dans le développement du très haut débit en prenant toute sa place dans le plan France Très Haut débit lancé en 2013 qui vise à couvrir l’intégralité du territoire français en très haut débit d’ici 2022.

L’arrivée de la fibre optique va contribuer à améliorer encore l’accessibilité aux services publics. D’ores et déjà le Département a misé sur le numérique comme facteur d’équité territoriale.

Gilbert Sauvan a tenu à saluer tout particulièrement les agents du conseil départemental et de la Région qui ont participé à l’élaboration de ce document cadre en étroite collaboration avec les responsables régionaux d’Orange, ainsi que tous les signataires de la convention, qui prouvent avec leur participation de l’attention qu’ils portent au développement des infrastructures numériques dans les Alpes de Haute-Provence.

La gauche fière de son bilan

L’Assemblée suspend les travaux de la XIVème législature. L’occasion de faire un bilan de la mandature 2012-2017.